Nous sommes le 10 000ème projet de la Fondation du Patrimoine

Nous sommes heureux de vous annoncer cette très bonne nouvelle pour notre projet de restauration : nous avons été choisis pour être le 10 000 ème projet soutenu par la Fondation du Patrimoine. Une cérémonie aura lieu sur place le 18 septembre en présence de nombreuses personnalités.

Depuis sa création en 1996, la Fondation du Patrimoine oeuvre à la sauvegarde du patrimoine de proximité. Elle a soutenu des projets de restauration publics et privés représentatifs en matière de patrimoine non protégé : fermes, maisons de village, lavoirs, pigeonniers, moulins, granges, petits manoirs ruraux.

Pour tout savoir sur le soutien de la Fondation aux projets, aller voir sur leur site à cette adresse.

Notre dossier porte sur la deuxième tranche de travaux envisagés : la restauration de l’enduit des façades rue et cour (avec les reprises de maçonnerie indispensables) et la réfection des lucarnes. Un gros chantier en perspective …

Vue sur le colombier

Vue sur le colombier

Vue depuis la rue

Vue depuis la rue

Entrée sur la cour

Entrée sur la cour

Les 5 lucarnes à restaurer

Les 5 lucarnes à restaurer

La façade sur rue à enduire

La façade sur rue à enduire

L'angle de la "tourelle" sur rue

L'angle de la "tourelle" sur rue

La façade sur cour à enduire

La façade sur cour à enduire

Les pieds de murs très dégradés de la "tourelle"

Les pieds de murs très dégradés de la "tourelle"

septembre 7, 2009

Étiquettes : , , , ,
  • Salut, félicitation pour le prix 😉

    Est-ce qu’il n’existe pas un autre moyen pour la restauration des murs, que d’enduire ? Il va masquer les belles pierres, qu’en pensez-vous ?

    à+

    Guillaume D.

    • Bonjour, merci pour votre commentaire. enduire les pierres, c’est les protéger ! Dans la région, les pierres sont du calcaire tendre : eau+gel, les pierres se détériorent. Certes, on peut trouver joli les pierres visibles mais c’est le pire service à leur rendre. Il suffit d’observer les maisons anciennes, nos ancêtres savaient cela et enduisaient toutes leurs maisons d’habitation. Pour en savoir plus sur le sujet, il existe l’association Maisons Paysannes de France, qui est de très bon conseil.