Pose des bancs du jardin

Un exemple d’upcycling au colombier : les appuis de fenêtres sont devenus des bancs de jardin.

Pour ceux qui se demandent ce que c’est que cet anglicisme : c’est du bon vieux recyclage avec de la valeur ajoutée.

Le bancs vers les champs

Le bancs vers les champs

Ayant fait tailler directement à la carrière nos 4 appuis fenêtres, on se retrouvait avec 4 pierres déjà commandées en trop : hop, transformation en bancs pour le jardin !

Denis a juste taillé les bords afin de les adoucir et nous avons commandé des chutes de pierres dures pour les pieds. Un béton désactivé a été mis au sol pour avoir les pieds au sec une fois assis et 4 grands bonhommes et une reporter (Gaetan, Alexis, Régis, Denis et moi la photographe) réquisitionnés pour le transport des pierres. Chacune devait bien peser 150 kg. Denis en chef d’équipe veille au bon alignement et à l’horizontalité.

Ne reste qu’à attendre la patine du temps pour qu’ils se fondent dans le jardin, là ils sont encore vraiment trop blancs. Petit à petit nous créons le jardin en suivant scrupuleusement les plans de Patrick et Sylvie Quibel du jardin plume (voir l’article sur le jardin), nous aimerions bien créer les bancs en bois aussi. Prochain chantier ?

Venez donc les essayer cet été 😉

Et je rappelle : les cassis attentent d’être cueillis, je ne pourrais jamais tous les utiliser … alors la cueillette est ouverte !

Cliquez sur les photos pour les voir en grand.

 

juillet 14, 2014

Étiquettes : , , ,
  • Je ne trouve pas que leur blancheur jure dans le paysage….iLs sont très bien intégrés et accueillants….j’aime