Découvrir le lieu

— Découvrez un endroit chargé d'histoire — 

L'Histoire du Colombier Vert

Des origines royales
Louis XIV offrit, pour bons et loyaux services, ce château à Louis Jules Bollé, conseiller et maréchal-général-des-logis du roi devenu « Marquis de Champlay ». Ce cartographe de valeur eu la surprise de découvrir le cadeau royal en rentrant d’une campagne militaire.

Vauban est même venu sur place en 1700 pour suggérer quelques modifications afin de rentabiliser le domaine seigneurial. Le domaine comprenait aussi un grand parc avec un verger, un potager et des jardins à la française qui ont été dessinés par Le Nôtre, jardins disparus aujourd’hui. Sur une vue aérienne des champs, on distingue aujourd’hui les deux seules traces de l’ancien jardin : 2 grands ronds qui étaient sans doute le croisement des chemins.

Vers le ruisseau du Ravillon, avait été creusé un grand étang. Rempli de truites, il servait à nourrir et enrichir le domaine.
En 1719, la duchesse du Maine s’y réfugia un moment après sa détention. En 1781, le propriétaire était M.Tourdonnet, à la révolution M.Foacier.
En 1822, le château fut démoli pierre par pierre pour servir de matériau de construction. En 1827, le parc et les jardins furent détruits à leur tour.
Aujourd'hui
Au 20ème siècle, la ferme du colombier appartient à un chanteur et danseur à l’Opéra de Paris, André René Levée dit Michel Tavaroff, et à sa femme Irène Paule Louisa Lavello. Ils l’ont surnommée le manoir d’Itaubanck.
Pourquoi ce nom ? Si vous avez une idée, laissez nous un message. 

Il émigre ensuite aux Etats Unis, où on retrouve sa trace car une place de New York porte son nom. Nous cherchons des informations sur Michel Tavaroff, si vous en avez, faîtes le nous savoir.

Il vend en 1952, depuis la ferme a été exploitée par des agriculteurs.

Nous avons acheté cette ferme en 2007 et depuis nous sommes en travaux.

Les environs

Pour réviser un peu votre géographie, nous sommes au début de la région Bourgogne, dans le département de l’Yonne (89) à environ 140 km au sud de Paris.

La Bourgogne est réputée à juste titre pour son patrimoine gastronomique, viticole et touristique. 

Que des atouts à découvrir !
Notre village de Champlay
Champlay, environ 700 habitants, appartient au canton de Joigny. Les habitants sont appelés les campo-laïciens. L’origine du nom vient du latin Campo Laicus ou camps laïque.

C’est un village rural, bien que très proche de la ville de Joigny (5mn) et d’Auxerre (20mn).

Nous sommes situés sur une petite route des vins, dont fait partie le viticulteur du Grand Longueron : les vins Lepage (du gris, du rouge tradition et un très bon chardonnay blanc).
Joigny et le jovinien
Joigny, ville d’art et d’histoire,  est une très jolie ville médiévale qui se reflète dans l’Yonne. De nombreuses maisons accrochées à flan de colline sont en bois sculpté et datent du moyen-âge. 

La rue piétonne vaut le détour avec ses nombreuses boutiques d'artiste, ses deux librairies et ses salons de thé.

Sur ses coteaux sont cultivés des vignes d’appellation Bourgogne Côte Saint Jacques. Le viticulteur de Champlay exploite 2,7 hectares au-dessus de Joigny, dont la spécialité est le vin gris (rosé), déjà apprécié au temps de Louis XIV.
Les atouts touristiques
La Gastronomie
Pour un séjour exceptionnel, il faut signaler l’hôtel-restaurant étoilé de la Côte Saint Jacques à Joigny.
Les caves à tester
Les vignobles de Joigny, Chablis, Irancy, côte d’Auxerre, côte Saint Jacques, Chitry, Coulanges la Vineuse, Saint Bris le Vineux …
Balades en bateau
Balades en pénichettes depuis le port de Joigny sur le canal de Bourgogne.
Promenades à vélo
Évadez-vous sur les chemins de halage des canaux de Bourgogne et descendez jusque dans le Morvan.
Musées
Très proches, se visitent notamment le musée de Laduz (outils anciens), la Ferté Loupière (danse macabre et jardin), Joigny (ville d’art et histoire), le musée du patrimoine de Saint Julien du Sault. 

Un peu plus loin, la maison natale et le musée Colette, la Fabuloserie de Dicy (art brut)
À proximité
D'une 1/2 heure à une heure de là, se visitent le chantier de Guédelon (château fort en construction), le château d’Ancy le Franc, de Bussy-Rabutin, de Tanlay, de Saint Fargeau, de Ratilly, Vezelay, la ville médiévale de Noyers sur Serein, l'abbaye de Fontenay (patrimoine mondial de l’Unesco), l'abbaye de Pontigny ...
Copyright 2022 Le Colombier Vert
envelopecrossmenu linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram